Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 17:31

Après de longues semaines sans avoir le temps de tremper les fils dans l'eau, j'ai l'occasion de planifier une petite nuit à la carpe sur un secteur réputé plutôt difficile.

Ayant peu de temps pour pêcher cette année, je n'hésite pas à mettre toutes les chances de mon côtés.

Tout commence quinze jours auparavant par la préparation de bouillette maison avec une nouvelle recette, une petite vingtaine de kilos de billes vont rejoindre le congélateur après un léger séchage, pour la fin de saison j'ai rouler en différent diamètre ( 14,20 et 25mm).

Autre nouveauté pour essayer de multiplier mes touches ce sont les montages, les 4 cannes seront équipé d'un montage mahin, ces derniers temps j'ai pu voir dans les magazines divers articles dessus et qui selon eux pourraient multiplier les démarrages par 5 suivants les conditions.

Afin de me faire m'a propre idée, je commande donc sur le net de quoi équiper mes cannes de ce fameux montages.

Nous sommes début novembre et le jour J est arrivé. Durant la semaine je suis allé amorcer 2 kilo de billes poisson / poivre noir à trois reprises (lundi, mercredi et vendredi).

Il est 16h, j'arrive au bord de la Saône, pas un seul pêcheur sur le parcours de nuit, il fait 10 degrés, du soleil toute la journée, l'eau est à 11 degrés et le vent est nul.

Je suis plutôt confiant.

16h30 je lance ma première canne esché de deux bouillettes 20mm sur un haut fond ou il y a environ 1 mètre d'eau. Pas d'amorçage pour le moment j'attends de voir si les carpes sont au rendez vous et au pire des cas si les poissons blancs sont réactifs.

16h40 la seconde canne esché d'un snowman poisson / ananas rejoins une cuvette encombrée de racine dans 3.5 mètres d'eau.

Alors que je suis entrain de préparer ma troisième canne la seconde laisse retentir quelques bips, étant pris de rapidité je laisse la canne en me disant que ce sont certainement des brèmes qui goûtent les appâts.

16h50 la troisième canne rejoint l'eau esché de trois bouillette maison en 14mm dans deux mètres d'eau au pied d'arbres morts. Caroline, mon amour, arrive avec le repas pour la nuit.

17h la quatrième canne rejoint la rivière esché de noix tigrées dans 4 mètres d'eau dans une cassure assez raide.

17h05 quelques bips sur la troisième cannes, exactement comme la seconde tout à l'heure, je ferre, et je suis accroché. Malheureusement pour moi le montage rompt.

Alors que je refais le montage, la première canne démarre, je ferre et ramène sans trop d'effort une petite carpe commune sur la berge. Pas de photos pour celle ci mais elle devait faire autour des 4 kilos pas de quoi s'enflammer mais les poissons on l'air d'être au rendez vous.

15 minutes plus tard, toutes les cannes repêche à nouveau, je décide donc de regarder la seconde canne qui m'avait donné quelques bip auparavant et là, je suis également accroché.

Finalement la ligne se libère. Je la replace et pendant que je tends mon swinger, la troisième canne déroule, un tout petit combat plus tard elle rentre dans l'épuisette avec deux montages.

Effectivement j'ai par chance récupérer le montage cassé auparavant, au prix de revient d'un montage mahin je suis plutôt satisfait.

carpe commune 4.5kg prise sur un montage mahin

carpe commune 4.5kg prise sur un montage mahin

Je relance la canne à l'eau.

Olivier, un pêcheur plutôt de carnassier arrive pour passer la nuit au bord de l'eau et découvrir ainsi les joies de la pêche à la carpe de nuit.

Évidemment je l'informe tout de suite que les carpes sont là et qu'il aurait du venir plus tôt.

Alors que le bivouac est monté, c'est le moment d'essayer mon nouveau biwy fox eclipse trouver d'occasion en parfait état pour pas trop cher, je décide d'amorcer car les carpes on l'air bien là et il n'y a pas de blanc.

Il est environ 20h est la canne qui pêche sur le haut fond démarre doucement, je prend contact ferre et demande à Olivier s'il veut la canne, refuse en prétextant qu'il prendra la prochaine ( mais bon on est en saône pas sur qu'il y ai de prochain départ )

Après un léger combat et un épuisage un peu compliqué une commune de 8kg500 habillé d'une jolie robe rejoins le tapis de réception.

commune de 8kg500 avec une belle robe dorée sur montage mahin et bouillette maison poisson poivre noir

commune de 8kg500 avec une belle robe dorée sur montage mahin et bouillette maison poisson poivre noir

Le temps de remettre la ligne en place, et on décide de surveiller un peu les cannes à la belle étoile, et ce n'est rien de le dire, le ciel est dégagé et on peut apercevoir énormément d'étoiles.

Deux étoiles filantes plus tard on décide de manger, on se partage un petit cassoulet bien chaud, quelques gateaux et un demi sandwich au chèvre plus tard la canne qui pêche à l'aplomb d'arbre mord démarre.

Je saute sur la canne, prend contact, ferre, sort le poisson des obstacles et mais la canne dans les mains d'Olivier cette fois ci il n'a pas le choix, pour lui mettre un peu plus de pression je lui dit que le poisson est plus gros que le précèdent.

Quelques minutes plus tard le poison glisse dans l'épuisette.

Cette joli commune pèse 12kg500.

commune 12kg500 prise sur la saône par un montage mahin

commune 12kg500 prise sur la saône par un montage mahin

Je relance une cinquantaine de bouillettes sur le poste.

Je relance le montage est malheureusement il finit dans les arbres, je refait le montage et assure le lancer. Je pense que l'on doit être à une dizaine de mètres de l'endroit propice mais bon on sait jamais je préfère savoir le montage pêchant plutôt que perché dans un arbre.

On retourne dans le biwy manger le dessert, à peine assis sur les beds chairs que la canne que l'on vient de replacer redémarre cette fois ci ce sera un beau chevesne.

Les détecteurs de touche resteront muet le reste de la nuit.

07h00 il est temps de se lever pour replacer les lignes, alors que l'on sort à peine de la tente, la canne sur le haut démarre.

Je prends la canne en main et ferre, le poisson n'est pas très gros et reviens au bord assez rapidement, après quelques rushs sur la bordure une petite carpe de 5.5kg monte en surface.

petite commune prise en automne sur la saône

petite commune prise en automne sur la saône

La canne retrouvera son poste, il est temps pour nous de retourner à l’abri du vent et de déguster une bonne tasse de chocolat.

09H00 la canne qui pêche l'aplomb des arbres morts redémarrent, je ferre et bride la carpe afin qu'elle ne rejoigne pas d'accros.

Par la même occasion je donne la canne à Olivier et le combat commence, après quelques rush bien fournit une joli miroir rejoint le tapis de réception et accuse le poids de 10kg500.

carpe mirroir de 10kg500 prise sur parcours de nuit en automne avec trois bouillettes carnée poivre noir et montage mahin

carpe mirroir de 10kg500 prise sur parcours de nuit en automne avec trois bouillettes carnée poivre noir et montage mahin

La canne retrouve la berge d'en face, le reste de la matinée restera calme ( ainsi que le week end d'après d'ailleurs ), les carpes étaient bien présente en revanche les départs n'étaient pas aussi marqué que d'habitude, alors est ce que c'est du au montage mahin ou une simple coïncidence, cela restera à vérifier avec le temps.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hernandez Sébastien - dans carpe
commenter cet article

commentaires

Alain 06/03/2017 19:13

Très belle prise, ce poisson est impressionnant, bravo.

pecheadonf 14/03/2017 08:05

merci beaucoup malheureusement peu de temps de pêche...

Présentation

  • : la pêche dans tous ses états
  • la pêche dans tous ses états
  • : Un blog pour présenter plusieurs types de pêches aussi bien en rivière, plan d'eau ou lac. Partagez des astuces, des récits et pourquoi pas quelques journées de pêches...
  • Contact

Recherche